Oui, je dois l’avouer, je suis une lève-tôt, je suis une vraie « alouette ». On en arriverait presque à s’en excuser en France (ou dans ma belle-famille) tellement les grasses mat’ sont inscrites dans le patrimoine mondial de ceux qui ont du mal à se lever le matin.

Alors oui, naturellement, fatiguée ou pas, même en faisant la fête toute la nuit, je me lève-tôt (alors plus ou moins tôt on s’entend, entre 6h30 et 7h30). Ma grasse matinée de la mort qui tue ? 9h00. Et mes enfants ? Et ben c’est pire ! 6h30, debouts, ils sont en plei-ne for-me ! Je sais, là, même pour moi, cela pique un peu.

Mais il faut dire que eux qui sont du matin (les alouettes) ont un meilleur mental, une meilleure qualité de sommeil, et sont plus heureux. Allez viens je te raconte pourquoi !

Ton horloge à l’intérieur de toi

En chacun de nous se cache une petite horloge. C’est ton horloge interne qui gère ce qu’on appelle les « rythmes circadiens ». Ce sont des cycles naturels de… je te le donne en mille ? 24 heures. Logique, je sais.

Sécrétions hormonales (notamment le cortisol), pression sanguine, cycle de veille et de sommeil, température du corps ou transit intestinal : tout cela est inscrit dans ton rythme à toi et se passe dans un ordre précis au cours de ta journée. Même ce qu’il se passe dans ta tête respecte grosso modo ce rythme. C’est cette horloge circadienne qui fait que tu vis mal le décalage horaire par exemple.

I WOKE UP LIKE THIS

Ne pas contrarier son tempérament

Quand j’ai connu mon mari, c’était le roi de la grasse matinée. Et il a été éduqué avec un Saint Graal parmi les St Graal, omnipotent et autoritaire, j’ai nommé : LA SACRO SAINTE GRASSE MATINÉE. On lui a toujours dit que cela lui permettait de « récupérer ».

Chez lui, tous ceux qui se lèvent tôt doivent attendre dans le noir et sans bruit que les autres se réveillent. La grasse mat’ c’est sacré. D’ailleurs personne ne se réveille tôt là-bas, sauf mes enfants et moi. Et au moment du lever, tout le monde compare son heure du lever, et se congratule… Bon je me moque un peu. C’est de bonne guerre. Parce que du coup quand on est en vacances tous ensemble, j’avoue qu’on vit dans des mondes décalés. Et c’est forcément aux lèves-tôt de s’adapter.

Quand toi, tu te lèves à 6h30 et que tous les autres se lèvent à 10h30, ta journée est déjà bien entamée, et je te laisse deviner l’état du planning commun. Quand mon fils a faim à midi et qu’on lui demande d’attendre sans grignoter parce « les (autres) enfants se sont levés à 10h30 » et qu’il doit attendre 14h, et ben lui, il ouvre des yeux ronds et son bidou crie famine. Et quand tu vas te coucher à 22h00 et qu’on te dit que « t’es une rabat-joie », tu rigoles un peu jaune.

Ben oui, parce qu’il faut avouer que les lèves-tard sont souvent aussi couche-tard. Et que souvent, ils pensent que c’est eux qui ont raison. Ben faut dire que les ¾ de la population est à ranger dans la case des lèves-tard, les bien nommées « hiboux ».

Mais alors alouette ou hibou, c’est quoi le mieux ?

Personne n’a tort, personne n’a raison.

« Alors, il sert à quoi ton billet », me demandes Claudine ?

Pour commencer, laisse-moi te dire que si tu es un couche-tard, et que celà marche bien pour toi, c’est que ton tempérament est comme celà. Et moi j’ai envie de te dire de ne pas contrarier ton tempérament. D’ailleurs certaines personnes ont un cycle circadien qui ne fait pas tout à fait 24 heures, il est un poil plus long, ce qui les fait veiller tard dans la nuit.

Je pense par exemple que mon mari est en fait un lève-tôt qui a été contrarié quand il était petit. On l’a forcé, en le couchant tard, à se lever tard. Depuis qu’il vit avec moi et maintenant avec nous (cette belle bande d’alouettes), il tend naturellement à recommencer à se lever tôt. Sans réveil, j’entends hein ! (et oui je le laisse dormir autant qu’il veut, non mais !)

lève-tôt bonheurLes personnes matinales ont un meilleur mental

Ben oui, une alouette va être plus optimiste qu’un hibou. C’est quoi déjà le nom de mon blog ?

Plusieurs raisons :

  • On se réveille plus frais
    Quand on fait la grasse matinée, il arrive qu’on se réveille, puis qu’on se rendorme, puis qu’on se réveille, puis qu’on se rendorme… Le réveil sonne et pouf on rallonge le temps au dodo de 10 minutes, puis de 5, puis de 10… Et on a passé facilement comme cela entre 10 et 60 minutes entre éveil et sommeil à tourner dans son lit. Et ça, ça nous met le cerveau dans un sacré brouillard ! Et ce n’est pas un « vrai sommeil », c’est-à-dire un sommeil profond qui répare et qui régénère (comme il le serait si on se couchait plus tôt). En résumé : si tu es réveillé, lève-toi, quitte à aller te détendre avec un bouquin dans le canapé.
  • Une meilleure qualité de sommeil
    Oui, se lever tôt et ce naturellement, veut dire qu’on se lève tous les jours à peu près à la même heure. Du coup le soir, on a hâte d’aller au lit, et donc on se couche souvent à peu près à la même heure aussi. On a un rythme de sommeil régulier. Et quand on sait que la régularité est hyper importante pour la qualité du sommeil, C.Q.F.D. En plus, une grasse matinée ne permet pas de récupérer le sommeil perdu de la semaine, tu vas juste faire perdre les pédales à ton horloge interne, la dérégler. Pour récupérer, je te conseille plutôt une sieste de 15 minutes en journée (et te coucher plus tôt).
  • Du temps le matin
    Un lève tôt se lève (normalement) sans mal et à l’heure. Parfois même, il se lève avant son réveil (si si je t’assure). Il a plus de temps le matin pour faire tranquillement ce qu’il a à faire, et même prendre soin de lui et de sa famille : un peu de yoga, une méditation, un bain, se cuisiner un bon plat pour le déjeuner, préparer amoureusement les goûters, qui sait ?
    Charlotte a écrit un billet sur ce sujet : « Miracle Morning en crash test ».
  • Une journée qui commence sans stress
    Ben oui, qui dit avoir le temps le matin dit aussi un matin qui ne passe pas sur le fil et dans le stress. On n’attend pas la dernière minute pour faire les 150 000 trucs qu’on doit absolument faire avant de partir, du coup, on oublie moins de choses, on a le temps de parler à son conjoint et ses enfants.
  • L’exposition à la lumière
    Ben oui, une alouette va vivre en concordance avec le rythme naturel du soleil et de la nature, dans le flot de son énergie. Il profite ainsi plus du soleil et cette précieuse lumière qui agit positivement notre mental. Au yoga, on dit qu’il faut pratiquer à l’aube, pendant le lever du soleil. C’est à ce moment là que le PRANA (l’énergie) est la plus disponible et la plus pure.
  • Le rythme de la vie
    Quoiqu’on en dise, les écoles ouvrent à 8h-8h20, le boulot commence à 9h. Et celà, qu’on soit alouette ou hibou. Une alouette se sentira à l’aise et plus en possession de ses moyens dans un agenda du type 9h-18h.
    Trop routinier ? Tiens, Charlotte parlait de routine ici : « Réhabilitons la routine« .

Des études penchent quand même franchement en faveur du lève-tôt

rester au litDes chercheurs se sont penchés sur la question.
Le résultat est sans appel : les alouettes ont une meilleure expérience des émotions positives.

Et au-delà de ces observations physiologiques et psychologiques, on sait que les alouettes :

  • Sont moins sujettes à la dépression
    On a prouvé qu’un profil de lève-tard sera sûrement moins bien adaptés à la vie de tous les jours, aux contraires horaires de la vie en société. On sait aussi qu’un hibou vivra avec un manque de sommeil chronique. On sait enfin que de veiller tard est associé à un taux plus élevé de dépression.
  • Sont plus consciencieuses
    On a remarqué que dans l’ensemble, profil de lève-tôt est en général assez organisé, structuré. Il se lève « bon pied bon œil », et hop, alors que les hiboux sont encore au lit, il a déjà orchestré de façon efficace la journée. Cela les rend plus alertes, méticuleux, proactifs.
  • Ont de meilleures notes en classe
    Et bien oui, quand on se couche tôt, et qu’on se lève tôt, on évite un peu les fêtes jusque « pas d’heure », c’est le tempérament qui s’exprime. Du coup, on arrive à l’heure en cours, frais et dispo comme tu l’as compris.
  • Vivent plus heureux(ses)
    Ben oui : être adapté à la vie, bien dormir, prendre soin de soi et des autres… C’est autant de points forts qui font qu’on a envie de croquer la banane par les deux bouts !

lève-tardHibou, si tu me lis

On ne te dit pas de devenir alouette. On te dit juste de ne pas tomber dans les travers de ton tempérament.
Oui se coucher tard, c’est la classe. Oui, une alouette c’est sexy comme une poule.

Mais c’est comme tout, fais les choses avec mesure, et avance pas à pas. Si l’idée de vivre plus épanoui te tente, tu peux déjà commencer par te coucher de plus en plus tôt, petit à petit. Et petit à petit, toujours à la même heure. Et le week-end, essaies de ne pas varier de plus d’une heure ton heure du lever.

Tu vas voir, naturellement, petit à petit, tu vas te réguler.
Mais le tout, c’est de le vouloir, vraiment !

Qu’est-ce que t’en dis ?

superbanane yoga naturopathie cuisine végétale Andréa Budillon

LA SUPERBANANE DANS TA BOITE EMAIL !

Tout est dans le nom ! Notre kiff à Superbanane, c’est de te coller la banane (un jour on fera de la politique et on sera superbonnes en slogans). On sait que ta vie va globalement trop vite et qu’il faut être un peu partout alors welcome on board, l’important c’est de PROFITER DU VOYAGE. Alors on se fait du bien au corps et à la tête mais surtout dans la bonne humeur.

Si tu t’abonnes à notre newsletter, c’est ce que tu retrouveras une fois pas mois (en gros) dans ta boite email. Et puis, on te donnera les dates des cours et des ateliers où tu pourras nous retrouver IRL (truc de dingue).

Ton adresse email :