Printemps, on t’attendait ! Si tu me suis un peu, tu sais que mes assiettes sont végétales (toujours), crues (souvent) et colorées (dès que possible). Alors évidemment, j’ai vite adoré parsemer mes plats et mes assiettes de fleurs comestibles. Et il y a beaucoup de fleurs au jardin que l’on peut manger et qui sont super faciles à trouver ! Je fais les présentations ?

Primevères à déguster - Fleurs comestibles

Primevères à déguster sur cookies

Voici mes 10 fleurs comestibles préférées à déguster

Petit préambule très court : ne cueille que des fleurs pour lesquelles :

> Tu es certain que c’est bien l’espèce concernée

> Tu ne cueilles pas tout le parterre (pas plus d1/3 pour les fleurs sauvages, pour qu’elles se renouvellent)

> Tu as la garantie qu’elles n’ont pas reçu de traitements ou de gaz d’échappements par exemple (le mieux est donc d’en cultiver quelques-unes sur un coin de balcon, c’est ce que je fais pour ma part)

#1 Les pâquerettes

Fleurs comestiblesElles sont faciles à reconnaître et parsèment vos salades d’une jolie touche printanière. Attention, elles se referment la nuit donc on ne les cueille qu’au dernier moment pour faire la déco d’un plat. Ce conseil est d’ailleurs valable pour bon nombre de fleurs.

Astuce conservation :

Fleurs comestibles

Cette fleur en majesté qui rend ma salade germée tellement plus belle

Pour ma part, quand j’organise un atelier, je cueille mes fleurs quelques heures avant et je les mets dans un tupperware fermé au réfrigérateur et tout se conserve très bien. Et je mets les fleurs sur les plats à la dernière minute pour que la fraîcheur soit au rendez-vous !

#2 Les fleurs de trèfles

Fleurs comestibles

Les fleurs de trèfles se mangent et sont faciles à reconnaître : ce sont les pompons roses qui parsèment le gazon au printemps. D’ailleurs les feuilles de trèfle aussi sont comestibles si vous cherchez une jolie déco verte. Après, le pompon se mange mais il crée en bouche un effet… Pompon ! Car ce sont des grosses fleurs. Il y a ceux qui aiment et ceux qui aiment moins.

Et dans la série des fleurs comestibles jolies mais pas faciles à manger, mentionnons rapidement le pissenlit. Je prélève juste les pétales et je parsème des plats un peu foncés pour créer du contraste, comme la salade de lentille par exemple ou un émincé de chou rouge à l’asiatique.

#3 Les fleurs de lamier blanc

Fleurs comestiblesMais si, tu connais le lamier blanc : c’est l’ortie blanche. Elle ressemble à l’ortie, fait de jolies fleurs blanches et ne pique pas.

Fleurs comestibles

Cette fleur qui change tout

Je te recommande de couper le sommet de chaque lamier pour créer des décos circulaires sur une salade ou de mettre quelques sommités fleuries sur une tarte aux fruits.

#4 Les capucines

Fleurs comestiblesLeurs fleurs ont une forme tellement élégante et des couleurs tellement flamboyantes !

Et en plus, la fleur de capucine a un petit goût poivré très intéressant. On utilise donc plutôt une seule fleur en majesté sur une assiette. Tu peux aussi manger les feuilles qui sont si belles, comme de petits nénuphars.

#5 Les pensées et les violettes

Fleurs comestiblesSi les violettes sont saisonnières (et certaines comme la violette odorante ont un petit goût délicieux), les pensées ou la viola cornuta résistent tout l’hiver ! J’en ai toujours dans mes jardinières pour donner un petit coup de waouh à une assiette.

Fleurs comestibles

Mes rouleurs de printemps fleuris aux pensées du balcon

Il y en a de toutes les couleurs. J’adore les violettes et les pourpres, mais les bleues, les blanches et les jaunes sont aussi très belles. Là aussi, on utilise plutôt une fleur en majesté.

J’adore en glisser une dans mes rouleaux de printemps de légumes pour un résultat si charmant, en transparence à travers la feuille de riz.

#6 Les fleurs de bourrache

Fleurs comestiblesCette plante n’est pas si courante, sauf dans les jardins un peu sauvages.

Si tu as la chance d’avoir des fleurs de Bourrache (ou d’en planter : vous trouverez des graines facilement et elles se ressèment toutes seules), elle ravira tes papilles.

Dégustée seule, sa fleur bleue a un goût marin assez prononcé. On l’associe volontiers à du concombre. Mais il faut avouer qu’au milieu d’une salade composée, son goût délicat passe inaperçu.

En revanche sa jolie couleur bleue et sa forme d’étoile sont très décoratives.

#7 Les fleurs de thym, de lavande, de romarin…

Fleurs comestibles

Si tu cultives quelques aromatiques méditerranéennes, mange aussi les fleurs qui sont souvent très parfumées.

Les fleurs de thym se dégustent en plus d’être jolies et faciles à utiliser car leur goût se mêle presque à tout.

Les fleurs de lavande, de sauge et de romarin aussi, mais il faut souvent les prélever une à une pour parsemer un plat car les feuilles et les tiges sont un peu épaisses à mâcher.

Sur des toasts de tartinades veggie à l’apéro, succès garanti !

Fleurs comestibles

Les roses qui habillent mon naked cake

#8 Les roses

Les roses cultivées sont bien sûr comestibles si elles ne sont pas traitées.

Les roses sauvages de l’églantier le sont aussi mais leur fraîcheur ne tient pas longtemps. Là aussi, certaines sont parfumées, d’autres non.

Tu peux utiliser les roses entières pour décorer des gâteaux comme le naked cake par exemple ou une belle tarte aux fruits.

Sinon, sous forme de pétales, cela peut donner une touche de couleur sur n’importe quel plat.

#9 Les fleurs de sureau

Fleurs comestibles

Le séchage de mes fleurs de sureau

En mai ou juin, les fleurs de sureau font de jolis parapluies blancs. Leur parfum de fleurs blanches est idéal pour donner du goût aux boissons.

Vous savez comme je suis fan du kéfir (Andréa te donnait ses recettes ici : « Ton kéfir de fruits, cette super-boisson qui te veut du bien + nos recettes« ) ? Le meilleur kéfir que j’ai jamais gouté est parfumé aux fleurs de sureau pendant la 2e fermentation. Cela me rappelle le Martini blanc (mais non, les terrasses ne me manquant pas DU TOUT).

Je fais même de grosses récoltes de fleurs de sureau que je fais sécher au soleil pour en avoir une fois la saison terminée.

Tu peux faire de bonnes limonades aussi.

#10 L’hibiscus

Fleurs comestiblesCette fleur spectaculaire est dans beaucoup de jardins et donne une touche exotique à un cocktail (soft ça marche aussi hein) ou un buddha bowl par exemple.

Fleurs comestibles

Mon kéfir aux fleurs de sureau

Je garde un souvenir cuisant d’avoir préparé de jolis toasts avec de la confiture maison sur un plateau, d’avoir disposé mes fleurs d’hibiscus et d’avoir retrouvé… mon plateau plein de fourmis qui vivaient dans les fleurs.

Dernier conseil donc : jette un œil à tes fleurs avant les utiliser. En revanche, pas de passage sous l’eau, elles n’y résisteraient pas.

Et l’hibiscus rouge séché sert à teinter les boissons comme le kéfir ou d’autres préparation, souvent par infusion.

Des fleurs comestibles, il y en a plein d’autres mais j’espère que cela te donnera envie de commencer à créer de jolies assiettes.

Tu avais déjà tenté ?

Découvre nos prochaines dates
superbanane yoga naturopathie cuisine végétale Andréa Budillon

LA SUPERBANANE DANS TA BOITE EMAIL !

Tout est dans le nom ! Notre kiff à Superbanane, c’est de te coller la banane (un jour on fera de la politique et on sera superbonnes en slogans). On sait que ta vie va globalement trop vite alors welcome on board, l’important c’est de PROFITER DU VOYAGE.

Si tu t’abonnes à notre newsletter, c’est ce que tu trouveras une fois pas mois (en gros) dans ta boite email. Et puis, on te donnera les dates des cours et des ateliers où tu pourras nous retrouver IRL (truc de dingue) ou en visio.

 

 

Bravo ! Rendez-vous dans ta boite email avec quelques surprises...