Je sors tout juste du stage pratique de ma formation pro de Crusine (de la cuisine crue quoi) avec Cilou de Crusine Académie et j’en suis toute retournée. Pour celles et ceux que ça brancherait, voici quelques éclairages en toute humilité.

Bon d’abord, je ne vais pas spoiler les futurs stagiaires. J’ai le droit de rien dire pour leur préserver la surprise. Ce qui se passe à Martillac reste à Martillac (d’ailleurs, si on retrouve mon corps lesté au fond d’un lac, vous saurez que c’est parce que j’ai parlé héhé).

CRUsine Académie Cuisine crue formation cuisine santé naturelle naturopathique

Photos prises lors de ma formation de CRUsine

# La crusine, c’est quoi ?

Alors d’abord, un petit mot sur la crusine.
Comme vous le savez ou pas, depuis grosso modo le début de l’année, je fais attention à mettre au moins la moitié d’aliments crus dans mon alimentation. En ce moment, je suis facile aux ¾.

Pourquoi ? Ben parce que les aliments crus sont super bons pour ton merveilleux corps (je t’en parlais ici sur le blog : « Pourquoi il faut manger plus de cru ?« ). Attention hein, chacun fait ce qu’il veut avec son assiette et je ne prône pas le 100 % cru, Andréa te dira même que cela ne va pas à tous les ventres non plus. Amen !

Mais les salades et les fruits, ça va deux minutes. Quand tu es une grande gourmande dans mon genre et que tu aimes varier les textures, les couleurs et les saveurs dans ton assiette, le crudivorisme au feeling (genre tu attrapes ce qui traîne dans la coupe à fruits et tu croques), ça ne pouvait pas durer longtemps. Alors je me suis mise à la crusine (la cuisine crue hein, si vous suivez).

Et j’ai découvert un nouvel univers aux possibilités infinies.

CRUsine Académie Cuisine crue formation cuisine santé naturelle naturopathique

Photos prises lors de ma formation de CRUsine

# La crusine, c’est bon

Pour ceux qui en doutent, franchement tu te régales. On joue avec les assaisonnements, les textures et que tu sois convaincu par le cru ou pas, il y a de vrais délices à découvrir. Promis, les recettes vont venir bientôt et dès la rentrée de septembre, je vais vous proposer des cours de crusine et peut-être même des week-ends pour déguster et s’initier (avec même du yoga avec Andréa dedans).

Parfois, je ne dis pas que c’est cru avant d’avoir obtenu l’approbation des convives. Et ça fonctionne très souvent.

# La crusine, c’est créatif

Certains peuvent croire qu’en ne mangeant que des fruits, des légumes de saison, des graines et des noix, on tourne en rond. C’est tout le contraire !

Tu découvres des couleurs trop belles, tu joues avec les textures pour obtenir du craquant, du moelleux, du fondant, du glacé (qui peut résister à la nice cream ?) et même du chaud ! Tu peux faire des laits végétaux et des fromages complètement bluffants, des gâteaux à la gourmandise infinie, des crackers qui croustillent, des mousses aériennes…

(Spécial dédicace à toutes les personnes qui ont vécu avec moi et à qui j’ai régulièrement répété « rhaaaa j’ai envie de croustillant » et sa variante « ça manque de croustillant, non ? »).

CRUsine Académie Cuisine crue formation cuisine santé naturelle naturopathique

Photos prises lors de ma formation de CRUsine

# La crusine, c’est énergisant

J’ai la chance de ne pas avoir de problèmes digestifs mais je me suis souvent trouvée terrassée à 15h par un coup de barre monumental. Même en mangeant bio, végétarien et de saison. Quand tu fais des repas crus, la fatigue digestive disparaît. Et quand tu sors comme moi d’une grosse phase de fatigue, c’est trop bon.

J’ai parfois eu peur d’avoir faim en ne mangeant que des fruits et des légumes. Non seulement ça n’est jamais arrivé, mais bizarrement, en décrochant des céréales, j’ai même arrêté d’avoir faim tout le temps.
Il y a aussi un drôle de phénomène concernant le sommeil. Mes nuits sont plus courtes et je me réveille naturellement plus tôt. Je ne sais pas trop si c’est la crusine ou l’excitation de tout ce que je vais pouvoir faire dans la vie autour de ça, mais je dors indéniablement moins.

Comme certaines personnes qui passent au cru le disent aussi, je vous en parle. Si vous essayez, racontez-moi.

CRUsine Académie Cuisine crue formation cuisine santé naturelle naturopathique

FAUXmages – Photos prises lors de ma formation de CRUsine

# La crusine, c’est un cadre facile à tenir

Tout le monde ne considère pas l’alimentation vivante comme ça. Il y a ceux qui en feront un véritable style de vie en ne veulent pas en sortir. Je respecte leur choix. Mais je ne vois pas du tout les choses comme ça.
Pour moi, la crusine c’est le cadre qui me permet des exceptions joyeuses.

Quand ton quotidien c’est de manger du extra-frais (naturellement hypotoxique, anti-inflammatoire, basifiant, bon pour ton microbiote etc, on y reviendra si ça vous intéresse), tu peux t’offrir quelques repas dans la semaine de n’importe quoi, tu as quand même une alimentation qui fait globalement du bien. Et c’est hyper facile à tenir dans la durée.

Les exceptions ne sont pas des échecs. Elles font partie de l’équilibre que t’autorise ton alimentation du quotidien.

Tu vas chez des amis ? Tu manges ce qu’on t’a préparé avec amour, sans culpabilité.
Tu vas à un concert et le kébab te tente ? Enjoy.
Tu rêves d’un pizza partagée devant le match ? C’est ok.
Le croissant du dimanche matin est ton kiff absolu. Si tu n’as pas d’intolérance, pourquoi le supprimer ?
Demain, tu reviendras à tes fruits et légumes frais et tes noisettes craquantes, tes veloutés de légumes, tes falafels crus…

Attention hein, il est probable que tu sentes parfaitement la différence. Moi, après une pizza, j’ai qu’une envie c’est d’aller dormir. Mais si ça fait plaisir et si c’est de temps en temps (genre 2 ou 3 fois par semaine max), ton alimentation quotidienne restaure facilement l’équilibre. En tout cas pour moi c’est beaucoup plus facile à tenir que d’essayer de trouver un équilibre à la journée.

CRUsine Académie Cuisine crue formation cuisine santé naturelle naturopathique

Photos prises lors de ma formation de CRUsine

# La crusine, c’est plus facile que ça en a l’air

On peut bien sûr passer des heures en cuisine, qu’on aime manger cru ou pas. Mais l’alimentation vivante a une réputation de complexité. Faire tremper ses graines, faire germer ses graines, déshydrater ses fruits… Bon il y aussi moyen de faire simple.

Les soupes crues mais chaudes sont plus rapides à faire qu’une soupe cuite. Idem pour les tartes. Les energy balls du goûter, c’est plié en 15 mn (moins qu’un gâteau il me semble).

Et je crois que finalement ma mission c’est ça, vous aider à trouver des stratégies pour faire entrer cette alimentation saine dans votre quotidien.

C’est en tout cas la mission que je me donne.
Rendez-vous très bientôt pour découvrir tous les outils que je vais mettre à votre disposition.

Bises et cœur avec les mains.

P.S : Pour les stagiaires de la formation pro de Cilou qui seront à Martillac en automne, je ne peux dévoiler le contenu des 4 jours mais voici mon ressenti. Je suis ressortie boostée à 4 000 % ! Un stage dense, pas toujours confortable parce que les mises en situations nous mettent face à ce qu’on a de bien et de moins bien, mais on ressort de là avec un plan de route plus clair et une motivation décuplée. Si la crusine vous passionne et que vous voulez vraiment en faire un job, foncez. La générosité de Cilou est précieuse.

superbanane yoga naturopathie cuisine végétale Andréa Budillon

LA SUPERBANANE DANS TA BOITE EMAIL !

Tout est dans le nom ! Notre kiff à Superbanane, c’est de te coller la banane (un jour on fera de la politique et on sera superbonnes en slogans). On sait que ta vie va globalement trop vite et qu’il faut être un peu partout alors welcome on board, l’important c’est de PROFITER DU VOYAGE. Alors on se fait du bien au corps et à la tête mais surtout dans la bonne humeur.

Si tu t’abonnes à notre newsletter, c’est ce que tu retrouveras une fois pas mois (en gros) dans ta boite email. Et puis, on te donnera les dates des cours et des ateliers où tu pourras nous retrouver IRL (truc de dingue).

Ton adresse email :