Et oui, dans la vie de tous les jours, on est un peu latérogrades (on marche à côté de nos pompes, quoi). Comme si on avait : d’un côté notre corps qui agit tout seul, et puis de l’autre notre tête qui est occupée à tout autre chose. On vit comme si notre tête et notre corps ne vivaient pas au même endroit. Et on peut même vivre toute une vie sans avoir fait connaissance avec nous mêmes.

Et oui, apprendre à se connaître, c’est un sacré boulot. Et il faut dire qu’on n’a pas le temps. Tout seuls comme des grands, on s’est ajouté des contraintes dans nos vies, les journées défilent, on est pris dans une tempête, on ne s’arrête plus. On a de moins en moins de temps pour les autres, on est dans une opulence d’actions, alors « Quoi, prendre du temps pour moi, c’est quoi ce luxe ? On voit bien que tu as le temps dans ta vie, toi, ma pauvre Andréa ! Parfois je n’ai même pas le temps de manger tranquille assise à table ! » me dit Georgette. Et puis quand la journée s’arrête, on a plus qu’une seule envie, d’aller se vautrer dans son canapé, et de débrancher son cerveau.

Pourquoi je te parle de tout ça ? Et bien il y a plein de façons de t’apprivoiser tout seul. Il y en a même une qui existe depuis des milliers d’années. Elle a été éprouvée, peaufinée, pratiquée par des milliers de gens. Et en ce moment même, on est des millions à la pratiquer ! Et si tout ce monde-là, à travers le monde, les âges, les cultures, la pratiquent, c’est qu’elle doit être sacrément balèze. C’est le YOGA (et la yoga thérapie). Et je peux te dire que moi, en tant que prof de yoga, que le yoga a sauvé ma vie. « Oh comme elle y va » se dit Jacqueline.

yoga chaville meudon superbanane andrea budillon La yoga thérapie, une pratique qui tire son potentiel du yoga

Yoga chitta vritti nirodha

C’est le deuxième sutra des 96 yogas sutras écrit par Patanjali. Et on l’aime bien nous, yogis que nous sommes, ce type. Même si on ne sait pas encore qui il était vraiment, ni quel était vraiment son rôle au sein de l’histoire du yoga, Patanjali est celui qui a écrit le premier traité de yoga au monde. Jusque-là l’enseignement du yoga se faisait de bouche à oreille, de maître à disciple.

Oui je sais c’est écrit en sanskrit. Mais on peut le traduire ainsi :

« Le yoga et la cessation des fluctuations du mental »

Rien que ça. Alors voilà, c’est le deuxième sutra, juste après le premier qui dit « Maintenant commence l’enseignement du yoga ». C’est la baaâaase du yoga. Au yoga, on prend soin de notre corps, mais surtout, on arrête le tourbillon dans nos têtes.

Quand on sait qu’aujourd’hui 80 % de nos maladies sont d’origine psychosomatiques, cela vous laisse envisager le territoire infini qui est le yoga et tous bienfaits que la yoga thérapie peut mettre dans ta vie.

Meilleure version de toit même superpouvoirs yoga naturopathieFaire la connaissance de soi-même

Il faut dire qu’on habite dans un corps humain qui est au top niveau de la biologie, physiologie, psychologie… Depuis qu’on habite ce monde, il s’en est passé des choses. On a su évoluer et nous adapter… On s’est perfectionnés (si si fais-toi confiance)… On a développé notre intelligence, on se protège de mieux en mieux des agressions physique et psychiques… On a un système nerveux de pointe, notre système immunitaire est une armée d’élite, en plus ils se sont développées ensemble ces deux-là. Au fur et à mesure des naissances, des générations, des siècles, de nos stades d’évolution, petit à petit on s’est façonnés tels qu’on est maintenant. Par-faits ! En plus on a des super pouvoirs : on a la capacité de nous régénérer, de nous réparer, et de nous adapter, avec une force vitale incroyable.

Mais il y a que toi moi, on est quand même faits pour bouger. Et notre mode de vie « tout confort » nous amène à vivre de façon assistée, sédentaire. Pire ! Depuis qu’on est tout petits, on nous dit que le travail avec la tête c’est bien (étudier, savoir, comprendre…), et que le travail avec le corps, c’est drôlement moins bien, sous valorisé, quand « on est un peu trop cons ». Ben si quand même, regarde comment on pousse les enfants à faire des études scientifiques ou littéraires (même quand c’est pas franchement leur truc, et avec parfois peu de débouchés) et ce, même s’ils s’avèrent très doués de leurs mains (avec des métiers moins nobles que chercheurs au CNRS mais parfois tellement plus adaptés au tempérament de l’enfant). Ouh là, je dérive. Revenons à toi.

La yoga thérapie, c’est du yoga, mais pas que…

Tous les pratiquants un peu « avancés » du yoga le savent : il a des vertus assez géniales, curatives, et transformatrices. Cela peut paraître être des mots un peu pompeux, tu peux penser que je suis encore une de ces illuminées, mais je t’assure, le yoga c’est du concret. Cela marche à tous les coups. De base donc, on accède en pratiquant le yoga à une harmonie de notre physiologie, et on rétabli un équilibre intérieur. On redonne du sens à nos vies. « Tout ça en mettant les pieds derrière la tête » me demande Jacqueline ? Alors en fait, ce que tu vois sur Instagram, Jacqueline, si c’est très show off, ben moi, je ne qualifierais pas toujours cela du yoga. Car le yoga, ce n’est pas seulement des postures. Et la pratique du yoga telle qu’on la connait nous en occident, c’est seulement la troisièmes que les 8 étapes pour arriver à l’état du yoga décrites par le fameux Pantajali. Même si c’est vrai, c’est souvent très chouette à regarder.

yoga chaville meudon superbanane andrea budillon

Mais la yoga thérapie, cela n’est pas que la simple pratique du yoga. Je t’en parlais là : « La yogathérapie, qu’est-ce que c’est ?« . C’est une discipline qui tire son potentiel du yoga, certes. C’est l’utilisation des techniques yogiques classiques (et même bien d’autres qui en ont découlé ensuite telles que la Sophrologie, la Kinésiologie, les méthodes corporelles…) à des fins thérapeutiques. Cela demande donc au yogathérapeute d’avoir de solides connaissances en anatomie, du corps humain et de sa physiologie, biologie, de façon générale (hop ici aussi : « La yogathérapie et les yogathérapeuthes« ). En yoga thérapie, il y a juste un protocole à respecter, des outils à maîtriser, un corps humain à connaître et connaître comme sa poche. Le plus chouette dans la yogathérapie, c’est que comme la naturopathie que j’étudie, elle souhaite emmener les élèves vers un niveau de santé optimal en travaillant sur nos propres forces d’auto guérison.

De rendre les pratiquants autonomes et responsables de leur propre santé. Frais comme des gardons et en pleine possession de leurs moyens.

“Le Yoga thérapeutique est une nouvelle approche qui intègre les concepts et les techniques du yoga traditionnel aux connaissances médicales occidentales. Il vise le traitement holistique de différentes sortes de dysfonctions psychologiques ou somatiques, allant de problèmes de dos à la détresse émotionnelle. Dans la tradition du yoga, le yoga thérapeutique vise une compréhension de l’être humain comme un système corps-esprit intégré qui fonctionne de façon optimale lorsqu’il est dans un état d’équilibre dynamique”. Dr. Georg Feuerstein, Ph.D.

Allez, deux séquences de yoga thérapie « génériques » en cadeau :

A bientôt sur un tapis ?

superbanane yoga naturopathie cuisine végétale Andréa Budillon

LA SUPERBANANE DANS TA BOITE EMAIL !

Tout est dans le nom ! Notre kiff à Superbanane, c’est de te coller la banane (un jour on fera de la politique et on sera superbonnes en slogans). On sait que ta vie va globalement trop vite et qu’il faut être un peu partout alors welcome on board, l’important c’est de PROFITER DU VOYAGE. Alors on se fait du bien au corps et à la tête mais surtout dans la bonne humeur.

Si tu t’abonnes à notre newsletter, c’est ce que tu retrouveras une fois pas mois (en gros) dans ta boite email. Et puis, on te donnera les dates des cours et des ateliers où tu pourras nous retrouver IRL (truc de dingue).

Ton adresse email :