Toi aussi Jacqueline, tu as déjà commencé l’année en te disant que tu allais faire bouger les choses dans ta vie, prendre de bonnes résolutions et… te remettre au sport, t’alléger de quelques kilos… Et toi Joseph, de moins regarder la télé et de lire plus… Et toi Raymonde, de finir le travail plus tôt et d’arrêter de chocolat… Et moi par exemple (dans une autre vie), de changer de travail ?

Les bonnes résolutions

Les bonnes résolutions partent toutes d’un élan positif, d’une volonté de changer sa vie, et il faut évidemment les saluer. On est motivés et on se sent pris d’une belle énergie pour faire bouger les lignes et c’est important.

Mais le problème avec les bonnes résolutions, c’est qu’elles :

  • Se basent souvent sur un élan de motivation, qui dure… ou pas.
  • Ne sont pas toujours écologiques pour notre corps et notre mental (c’est parfois trop radical), on se juge et on exige des choses envers soi-même : « je ne suis pas assez… », « je suis trop… »
  • En ajoute sur la to do list déjà chargée : « lire 1 livre par mois »
  • Qu’elles sont souvent formulées à la négative : « je vais arrêter de… », ce n’est pas hyper tentant non ?
    Notre inconscient n’a pas envie d’arrêter ou de perdre quoi que ce soit.
  • Sont souvent basées sur notre ego, et sur des histoires que nous raconte notre mental, et non sur nos besoins profonds : « entrer dans un 34 », « faire un triathlon »
  • Et puis, je les trouve souvent bien superficielles, ces bonnes résolutions.
  • Et surtout, la plupart du temps, elles ne dépendent pas que de nous.

Seulement 3% des bonnes résolutions de début d’année sont toujours traduites de faits en fin d’année. C’est beaucoup et peu à la fois.

Je t’en parlais ici :  » 6 bonnes raisons de ne pas prendre de bonnes résolutions « 

Essayons de changer de perspective et d’envisager les choses de façon un peu douce, et globale à la fois. Tu me suis ?

La puissance de l’intention : Sankalpa

Comme tu le sais, je suis prof de yoga. Et depuis hier dans mes cours, on médite sur Sankalpa.

Sankalpa c’est un mot en Sanskrit (la langue du yoga) :

  • San veut dire lien, connexion avec une forme de vérité plus haute, la « Vérité Absolue »,
  • et kalpa, qui signifie « vœu », « souhait , un désir, une intention,

Sankalpa, c’est le désir du cœur. C’est une intention sincère, profonde, puissante, une volonté d’accomplir – de faire changer quelque chose pour de vrai, pour toujours.

Le yoga nous apprend que tout est dans le yoga (et pas que tout est dans « point break », merci Brice de Nice). Et surtout que tout est déjà en nous. Nous sommes déjà parfaits tels que nous sommes pour accomplir notre mission de vie. Il nous suffit de réveiller et d’activer nos super pouvoirs. Tiens, ce n’est pas Superbanane le nom de ce site ?

Tu le comprendras donc Hubert que Sankalpa, c’est « vachement beaucoup » plus qu’une simple résolution à l’occasion d’une nouvelle année. Le but c’est de choisir – accueillir – laisse venir à nous notre Sankalpa, et qu’il vient du plus profond de nous-même.

Je t’en parlais déjà un peu ici : «  Trouve ton envie d’avoir envie (ikigai) « 

C’est une affirmation qui reflète ton VRAI TOI. C’est comme si tu mettais un nouveau panneau de direction à ta vie, à ton mental, et que tes actions, gestes et paroles allaient toutes aller dans ce sens à partir de… maintenant ! Le plus puissant dans tout cela ? Il n’y a pas d’action concrète à réaliser.

Sankalpa, c’est un vœu pieu que l’ont se fait à soi-même.

Il guide ta manière d’agir, te rappelle qui tu es profondément. Trouver et définir ses intentions va te permettre d’aligner les décisions et choix du moment présent au vœu profond de ton cœur. Ainsi, tout ce que tu vas décider et faire sera aligné – centré sur le chemin de ton Sankalpa.

(bon j’ai bien conscience que j’en ai perdus quelques-uns…) (tu es toujours là ?)

Revenons un peu plus dans le concret. Si tu suis mes cours de yoga, tu vois bien que je donne une intention, un thème, à chacun de mes cours : « lâcher prise », « detox après les fêtes », « stabilité et centrage », « ouverture du cœur », « libération des émotions, « immunité et feu intérieur », etc… Et dans ces cours, je vais centrer la méditation, les postures, et la relaxation sur cette même intention. Oui, nous ferons toujours des postures de yoga, parfois en partie les mêmes d’un cours à l’autre, mais pratiqués dans cet ordre précis, dans cette association particulière et surtout avec Sankalpa, tous les cours auront une saveur différente.

Notre intention créé notre réalité

Définir ses intentions

nature naturopathie meudon chaville forpetAlors en ce début d’année, voyons puissant et grand. Et surtout, envisageons de changer la donne déjà pour nous même. Le yoga nous apprend aussi que pour changer les choses dans ce monde, dans notre entourage, il s’agit déjà de commencer par nous-même. Qu’il faut déjà nettoyer devant sa porte et même surtout, à l’intérieur de nous. Aurore, si tu me lis 😊

Comment on s’y prend ? :

  • On apprend à s’écouter.
    Si tout est déjà en toi, la réponse à ta question y est déjà.
    « Qu’est-ce que je veux vraiment ? »
  • On apprend à faire taire le mental
    L’ego, le mental va te raconter un nombre incroyable de bêtises.
    C’est bien à ton cœur de dicter ses volontés.
  • On décompose ce qu’on entend / écouter en petites étapes faciles, atteignables et qui dépendent de nous.
  • On formule à la positive, dans une réalité déjà tangible.
    « Je suis… » « Je veux… » « Je vais… »
  • On en fait une affirmation positive et courte.
    « Je m’aime »
  • On plante cette belle graine au plus profond de nous.
    On retravaille cette affirmation pour en faire une phrase courte, comme un mantra qui nous accompagnera au fil des jours / mois / années. On laisse la graine germer, le processus s’accomplir, laisser notre vie changer. Et chuuuuut, on le garde pour soi, pour se préserver de toute forme de jugement extérieur.

Oui le début d’année et comme une nouvelle page qu’on ouvre… Mais il est possible que rien ne vienne tout de suite, et après tout ce n’est pas important, c’est que cela n’est pas le bon moment.

Il est possible aussi que ce qui arrive soit décevant, banal, ou superficiel. Tout ne se passe pas de façon linéaire. On écoute, on prend note, on cherche à comprendre que ce qu’on en attend réellement derrière cette question pratique. Exemple : « je veux perdre du poids ». Demande toi, pourquoi tu veux perdre du poids et qu’est-ce que tu vas y gagner. Exemple : « je veux être en bonne santé ». Et là, comme Sankalpa, c’est beaucoup plus puissant. Tu ne vas plus compter les calories (arf on le fait encore ?) et que tu vas engager un processus plus global, apprendre à te chouchouter, veiller à ta qualité de vie, et cela va même aller au-delà de toi (et pourquoi pas engager aussi ta famille).

Andréa yoga tour eiffelQuelques exemples de Sankalpa :

  • Je suis présent dans chaque moment
  • Je suis libre
  • Je peux dire non
  • Je lâche prise sur ce que je ne peux pas contrôler
  • J’écoute mon corps
  • J’aime ma vie
  • Je suis en paix
  • Je prends soin de mon corps
  • A toi de jouer…

Ton Sankalpa est défini, tu le conserves tant qu’il ne se réalise pas. Cela peut durer ses jours, des semaines, des années. Tu viendras l’arroser et le nourrir au fil des jours, en méditant, en pratiquant le yoga ou pendant toute autre chose qui te fera du bien. Tu en prendras soin comme de la chose la plus précieuse que tu as, parce que tu sais bien Joelle, que c’est cela, et pas Netflix ou la barre de chocolat qui va faire changer les choses.

Bon, je file méditer sur mes intentions et affiner mon chemin de vie, on se retrouve sur le tapis ou dans la vraie vie ?

** Je précise qu’aucune Jacqueline, Raymonde, Joseph, Isabelle, Hubert, Joelle n’a souffert dans l’écriture de ce billet de blog. **

Tu peux lire aussi :

 

Découvre nos prochaines dates
superbanane yoga naturopathie cuisine végétale Andréa Budillon

LA SUPERBANANE DANS TA BOITE EMAIL !

Tout est dans le nom ! Notre kiff à Superbanane, c’est de te coller la banane. Si tu t’abonnes à notre newsletter, c’est ce que tu trouveras une fois pas mois (en gros) dans ta boite email.

Et puis, on te donnera les dates des cours et des ateliers où tu pourras nous retrouver IRL (truc de dingue) ou en visio.

 

 

Bravo ! Rendez-vous dans ta boite email avec quelques surprises...