lecons confinement

Deux mois face à soi-même, vous avez trouvé ça comment ? Perso, j’ai adoré presque tout. Moi qui suis une introvertie (la définition exacte c’est : je me recharge dans mon intérieur, donc plutôt dans la solitude, ça ne signifie pas forcément que je suis timide hein), j’ai eu cette occasion précieuse de me connecter avec des bouts de moi qui sont inaccessibles dans la frénésie du quotidien et j’ai appris plein de choses chouettes sur mon fonctionnement. Qui sait, ça fera peut-être réfléchir certains d’entre vous à leurs propres modes de fonctionnement ?

# Je suis sédentaire

Je le savais. Je ne pensais pas que c’était à ce point. Rester à la maison ne m’a presque pas coûté. Je sais que bouger me décentre alors qu’il enchante certains. Certes, j’ai la chance d’avoir un home sweet home vraiment sweet (et avec un jardin) mais vraiment, faire mille choses en restant à la maison est ce qui me convient le mieux. J’espère m’en souvenir suffisamment fort pour résister aux sirènes de l’extérieur quand le déconfinement sera total.

# Mon énergie est cyclique

Dans le quotidien, tu as des hauts et des bas mais tu te trouves souvent des raisons rationnelles : j’ai mal dormi, j’ai eu une grosse journée, ce truc m’a énervée. Mais pendant le confinement, il n’y a pas vraiment d’événement. Il n’y a que toi. Et ben moi, je constate que je suis majoritairement en forme mais que j’ai des baisses d’énergie et des grosses envies de cocooning au moment de mes règles et des fois un peu avant. Je n’en suis qu’au début de cet apprentissage (mieux vaut tard que jamais hein) mais je trouve ça vraiment réjouissant de réaliser ça et de l’accepter. Ces périodes sont propices au repos du corps, à la créativité et si tu t’écoutes, l’énergie revient toute seule ensuite et tu as à nouveau envie de bouger. Un peu comme une jolie vague à l’intérieur de toi. Et tout va bien quand tu l’écoutes.

# Je suis en forme

Alors il y a ceux qui ont fait chips-Netflix. Moi j’ai plutôt eu du temps pour suivre mon rythme et faire de la gym le matin, souvent. Du coup, je suis super en forme ! J’ai retrouvé une capacité à faire des séances un peu intenses que je n’étais pas capable de faire depuis plusieurs années. Il manque encore un peu de cardio mais les muscles reviennent ! Quel kiff les amis. Le secret de la régularité pour moi ? Pratiquer après le petit-déjeuner et avant le boulot. Il faut être dispo à cette heure-là, ce qui n’est pas toujours le cas dans la « vie normale », disons plutôt la « vie d’avant » car je pense que le confinement était plus « normal » ou « sensé » que ma vie d’avant.

# J’ai besoin de nature tous les jours

recette charlotte

Ça aussi je le savais avant le confinement mais j’ai pris la mesure de la profondeur de ce lien. Aller s’asseoir 10 mn dans le potager répare à peu près toutes les contrariétés du quotidien. Regarder les arbres, les fleurs, les oiseaux (les orvets aussi, j’aime moins), ça me donne un sentiment de plénitude et d’accomplissement. Avoir ça chez soi est un bonheur, j’allais dire un luxe mais je crois qu’il vaut mieux le classer dans la catégorie « première nécessité ».

# J’ai un gros potentiel de kiff

On a vu pas mal passer sur les réseaux sociaux des idées pour s’occuper. J’avoue que ça m’a pas mal perturbée. Perso j’ai TOUJOURS plein de trucs à faire qui me font envie.  De la cuisine souvent, un plaisir qu’on peut renouveler tous les jours. Du jardinage quand le temps s’y prête. Des petites choses créatives sans prétentions qui te mettent en état de flow. Sérieux, je vois pas comment on pourrait s’ennuyer dans cette vie ???

Reste à se souvenir de cette grosse dose de kiff pour s’y replonger souvent dans la vie d’après. Car moi, dans la vie d’après, je veux tout ça. De la nature, de la forme, de la sédentarité, du kiff ! Et je vais m’employer à rendre tout ça bien réel dans la durée.

superbanane yoga naturopathie cuisine végétale Andréa Budillon

LA SUPERBANANE DANS TA BOITE EMAIL !

Tout est dans le nom ! Notre kiff à Superbanane, c’est de te coller la banane (un jour on fera de la politique et on sera superbonnes en slogans). On sait que ta vie va globalement trop vite et qu’il faut être un peu partout alors welcome on board, l’important c’est de PROFITER DU VOYAGE. Alors on se fait du bien au corps et à la tête mais surtout dans la bonne humeur.

Si tu t’abonnes à notre newsletter, c’est ce que tu retrouveras une fois pas mois (en gros) dans ta boite email. Et puis, on te donnera les dates des cours et des ateliers où tu pourras nous retrouver IRL (truc de dingue).

Ton adresse email :