Tu cherches à mettre du bio sur ta peau mais tu as déjà éprouvé les limites des déodorants bio ? Je vais t’expliquer comment faire ton déodorant bio et maison en 5 mn. Hyper efficace, hyper simple, hyper mais-pourquoi-personne-ne-me-l’a-dit-avant !!? Essaye pour voir…

Des bombes de déodorant à retardement

Si tu t’es intéressé une fois dans ta vie aux ingrédients contenus dans les cosmétiques, il y a fort à parier que tu regardes aujourd’hui ta bombe de déo comme une bombe à retardement dont les effets peuvent être mortels. Ben ouais, les parabens qui nourrissent les tumeurs, c’est d’abord là qu’on les a découverts. Même si en vrai, il y en a dans beaucoup d’autres produits cosmétiques.

Bon je vais pas te refaire ici la démonstration du pourquoi. Si ça t’intéresse il y a plein de blogs hyper chouettes qui l’ont déjà fait. Et si j’ai un seul livre à te conseiller, c’est « La vérité sur les cosmétiques de Rita Stiens« . Ça date un peu, mais c’est hyper carré.

Moi je voudrais plutôt te parler solutions.

transpiration Déodorant naturel fait maison bicarbonate huiles essentielles naturopathie aromathérapie La sueur, cette amie qui te veut du bien

Tu l’as compris, on ne vas pas être du genre à te conseiller de prendre un déo anti-transpirant (oh nooooooonnn s’il te plait). Parce que la transpiration, nous, on l’aime bien ! Ben oui, ta peau, c’est un émonctoire. Et dans ta peau, tu as des glandes dont le boulot c’est d’évacuer les surcharges de toxines via la sueur. La sueur est hyper importante pour ton corps, d’ailleurs tu en évacue 1 litre par jour en moyenne, ah ouais quand même. Alors pas que sous tes bras, je te rassure. Mais cette amie, la sueur, elle a de super pouvoirs : elle élimine les surcharges toxiniques (cristalloïdales, bref des cristaux plutôt acides) et aide à réguler la température de ton corps (en s’évaporant).

Alors, tu l’empêches de s’évacuer de ton corps ou pas, ta sueur ?

Comment tu fais pour pas sentir la transpi à 16h et pas avoir de cancer à 50 ans ?

Ok c’est un gros raccourci. Mais que ceux qui ont testé tous les déos bio du marché me jettent la première pierre… Passé le mois d’avril, tu commences à regarder la météo avec angoisse. Si on dépasse 20°C et que ma réunion de 14h me stresse un peu, vais-je pouvoir continuer à approcher mes collègues à moins de 2 m sans les incommoder ?

Bon comme tout le monde, j’ai découvert que les déodorants bio me convenaient souvent mais pas tout le temps. Le moindre coup de chaud/stress/séance de sport pouvaient me montrer les limites de mon déo. Ce qui fait que pendant des années, j’ai fait doublon. Déo bio le matin. Et une petite bombe de déo pas bio sur moi au cas où. Ce qui te permet d’éviter le déo bourré de parabens quand même 90 % du temps au moins. Et c’est déjà super…

Comment faire ton déodorant bio en 5 mn ?

Déodorant naturel fait maison bicarbonate huiles essentielles naturopathie aromathérapie

Et puis j’ai découvert le Saint-Graal. Du déo home-made.
3 ingrédients de base.
3 mn de préparation et une tenue à toute épreuve.

Attention, ça va aller très vite :

  • Du gel d’aloe vera
    (à peu près 4-5 cuillères à soupe, enfin de quoi remplir les ¾ du roll-on)
  • Une cuillère à soupe de bicarbonate de soude (déodorant, antifongique, alcalinisant)
    (alimentaire, sinon c’est un peu irritant sous les aisselles)
  • 30 gouttes d’huile essentielle dont 10 de palmarosa
    (les autres, tu choisis des parfums qui te plaisent).

Voilà, c’est fini.

Tu mets ça dans un gros roll-on. Tu agites bien pendant un ou deux jours. Tu utilises normalement. Mon roll-on, je l’ai trouvé sur Aromazone. Au-début, je l’ai trouvé très bien. Mais comme il n’est pas très pratique à ouvrir et refermer, il n’est plus très étanche au bout d’une dizaine de remplissages. Andréa en a trouvé un sur MyCosmetik, qui est en « test d’usure » mais qui semble prometteur 😉 D’ailleurs si certains ont des bons plans sur le sujet, je suis preneuse.

Je me répète mais c’est vraiment follement efficace. Le palmarosa fait son travail en empêchant les odeurs de virer. Même le lendemain, pas d’odeur désagréable.

Pour les huiles essentielles complémentaires, tu choisis ce que tu veux. De l’huile essentielle de lavande (antiseptique, bactéricide) c’est bien, du cèdre (anti congestionnante) aussi, de l’eucalyptus radiata (antiseptique, antimicrobienne, antibactérienne, antifongique) ou de l’arbre à thé (anti bactérienne, antifongique…) ça sent le frais. Je me suis fait aussi un petit luxe avec de l’extrait d’ylang-ylang (tonique et relaxante nerveuse) qui sentait les îles. Bref, tout est permis à condition de ne pas prendre des huiles essentielles irritantes et qui ne tâchent pas (et bio évidement).

Je vous laisse essayer. Moi j‘ai déjà convaincu une partie de mon entourage (et même des garçons).

A vos roll-on, prêts, partez !

superbanane yoga naturopathie cuisine végétale Andréa Budillon

LA SUPERBANANE DANS TA BOITE EMAIL !

Tout est dans le nom ! Notre kiff à Superbanane, c’est de te coller la banane (un jour on fera de la politique et on sera superbonnes en slogans). On sait que ta vie va globalement trop vite et qu’il faut être un peu partout alors welcome on board, l’important c’est de PROFITER DU VOYAGE. Alors on se fait du bien au corps et à la tête mais surtout dans la bonne humeur.

Si tu t’abonnes à notre newsletter, c’est ce que tu retrouveras une fois pas mois (en gros) dans ta boite email. Et puis, on te donnera les dates des cours et des ateliers où tu pourras nous retrouver IRL (truc de dingue).

Ton adresse email :