Si on m’avait dit un jour que j’écrirais un article sur le batch-cooking (comprendre : préparer ses aliments à l’avance pour survivre à nos semaines en dingue), j’aurais rigolé. Parce que moi mon truc, c’est plutôt d’éviter de préparer à l’avance pour pouvoir manger des trucs vivants et d’éviter les restes/les conserves/les surgelés/les plats industriels pour les mêmes raisons. Mais la vie s’en est mêlée et c’est le moins mauvais système que j’ai trouvé. Encore un article 3615MAVIE. Welcome !

Alors voilà, pour plein de raisons qui ne sont pas notre propos aujourd’hui, ma fille est dans une école pas très classique hyper loin de chez nous. J’ai l’immense privilège de pouvoir travailler sur place pour éviter de passer 3 h par jour dans ma voiture et d’augmenter d’autant mon empreinte carbone. MAIS il n’y a pas de cantine. Donc en plus des repas du soir, nous devons prévoir nos deux repas du midi. Cataclysme en cuisine donc depuis quelques mois. Donc moi la pasionaria du frais, j’ai dû apprendre à fermer ma gr**** gueu** et revenir sur mes principes pour éviter les sandwichs, les plats tout prêts et autres trucs pires. Voici donc comment on survit.

courses supermarché bento box cru batch cooking granola recette cuisine saine naturopathie

# Le planning batch-cooking

Grosso modo. On fait des grosses courses de frais le week-end et un raccord le mercredi (pas d’école héhé). Et pareil pour la préparation : une belle séance de tambouille le dimanche soir et une autre le mercredi soir. Attention hein, on n’y passe pas des heures non plus. Je dirais 1h30 environ en dilettante à chaque fois pour préparer le repas du soir + les autres trucs à l’avance pour les jours suivants. Cela permet d’éviter de manger des trucs préparés depuis trop longtemps (jamais plus de 3 jours donc si tu comptes bien).

# Le cru dans nos bentos

Ben ouais, on se refait pas, on essaie de mettre au moins un truc cru dans chacun de nos repas. Le truc magique qui nous sauve notre batch-cooking : le tupperware de carottes râpées. Non assaisonnées, elles se conservent plusieurs jours. Avec un bocal de vinaigrette à part, ça te fait ta portion de fraîcheur quotidienne. Les autres trucs qui se conservent bien, ce sont justement tous les trucs qui se râpent : betterave crue, chou rouge (petite obsession pour le violet, c’est beau dans l’assiette), céleri rave et navet cru. Bon avec un enfant, les carottes ça marche mieux. Si tu te lèves tôt pour préparer ton bento, tu peux aussi faire des choses avec des feuilles de salade, d’épinards, d’endives etc… mais ça ne se conserve pas bien. Evidemment, je ne parle pas des tomates et des concombres, c’est pas la saison 😊.

bento box cru batch cooking granola recette cuisine saine naturopathie

# Les indispensables légumineuses

Deuxième incontournable de nos séances de batch-cooking : les légumineuses (lentilles, pois chiches, pois cassés, haricots secs….). En duo avec des céréales, ça te fait un plat chaud complet avec des protéines qui remplacent assez bien un morceau d’animal (c’est pas un hasard si les plats populaires mélangent souvent les deux). Donc tu prévois de faire tremper ton paquet de légumineuses le matin et puis le soir tu fais cuire tes pois chiches à la tomate (conserves, c’est l’hiver), tes lentilles avec du laurier et du genièvre, tes haricots aux épices mexicaines…

# Des céréales évidemment

L’idéal, c’est de prévoir deux sortes de céréales différentes en pas trop grandes quantités. Riz, quinoa, millet, orge… Si tu peux avoir des sauces saines (crème de soja mixée avec des la ciboulette, carotte confite au cumin mixée dans l’huile d’olive, une bonne vieille sauce pimentée ça marche aussi…), tu peux ainsi composer des bentos faciles en mixant une céréale avec une légumineuse. Parfois aussi, on achète des pâtes de sarrasin ou des pâtes de légumineuses qu’on trouve maintenant facilement en boutiques bio.

Les petits toppings qui changent tout : un peu d’échalote ciselée, des feuilles de coriandre, des oignons frits, de la cacahuète écrasée, quelques noix de cajou… Miam.

# Un stock de compote

Quand j’ai plein de fruits, je prépare des compotes sans sucre ajouté avec de la cannelle ou de la vanille. Petit dessert facile qui se conserve assez bien quelques jours. Si je n’ai pas fait, on se rue sur les gourdes de fruits, sans sucres ajoutés non plus. Et évidemment, des fruits frais ou secs (figues, pruneaux, abricots…), ça marche aussi !

# Du granola pour le plaisir

Ben oui, le petit-déj c’est important et moi ça me fait plaisir de savoir qu’il y a des trucs trop bons à manger quand je vais me lever les matins en semaine. Alors je profite de mes séances de batch-cooking du dimanche soir pour préparer un bocal de granola.

Voici la recette magique.

batch cooking granola recette cuisine saine naturopathie

La recette du Granola de Charlotte

Ingrédients pour le granola :

  • 300 g de flocons d’avoines complets bio
  • 300 g de graines et noix variées (moi je mets au moins noix, noisettes, amandes et graines de courges et selon les dispos des noix de cajou, du sésame, des noix de macadamia…)
  • 1 cuillère à café de cannelle
  • 200 g de miel bio
  • 2 cuillères à soupe d’huile de tournesol désodorisée de première pression à froid et bio

Recette du granola :

  1. Tu mélanges dans un saladier l’avoine et les graines.
  2. Tu amènes à ébullition le miel et l’huile dans une casserole.
  3. Tu mélanges tout.
  4. Tu étales sur une plaque au four à 150 °C pour environ 30 mn. Ça doit être doré mais pas grillé.
  5. Tu laisses refroidir et tu casses en morceau dans ton bocal.

Voilà, voilà, que du simple, éprouvé et facile à mettre en œuvre.

Du coup ça marche.
Du coup tu tiens la distance.
Du coup tu manges jamais de barquette décongelée.
Et ça, pour moi c’est un peu le fin fond de la misère qu’on évite.

superbanane yoga naturopathie cuisine végétale Andréa Budillon

LA SUPERBANANE DANS TA BOITE EMAIL !

Tout est dans le nom ! Notre kiff à Superbanane, c’est de te coller la banane (un jour on fera de la politique et on sera superbonnes en slogans). On sait que ta vie va globalement trop vite et qu’il faut être un peu partout alors welcome on board, l’important c’est de PROFITER DU VOYAGE. Alors on se fait du bien au corps et à la tête mais surtout dans la bonne humeur.

Si tu t’abonnes à notre newsletter, c’est ce que tu retrouveras une fois pas mois (en gros) dans ta boite email. Et puis, on te donnera les dates des cours et des ateliers où tu pourras nous retrouver IRL (truc de dingue).

Ton adresse email :