Bouger, se sculpter, c’est chouette pour l’ego, l’apparence, et l’échéance de la plage. Mais si tu avances comme nous sur le chemin du yoga, tu as bien compris que les vraies transformations sont intérieures. Allez viens, je te raconte quels sont les bienfait du sport sur le mental et pourquoi bouger va booster ton organisme et te donner un vrai moral de champion.

A 15 ans, on se sent invincibles.
A 20 ans, on est au top même après un trop plein de Mac Do. Tu fais la fête, tu bois « trop », tu es plein de force !
A 25 ans, on se lance dans un rythme de vie effréné « pas le temps , moi ! » (Tiens, lis aussi : « Ne rien lâcher ou lâcher-prise ?« ).
A 30 ans, c’est la concrétisation de nos premiers gros projets (boulot, enfants… tout ça) alors on savoure cet état de fait.
A 35 ans, si on ne fait rien, on commence à comprendre que cela ne va pas durer éternellement. (Tiens, cela aussi : « Prendre la mesure de sa vie« )
A 40 ans, on a le corps qu’on a (Lis aussi « J’ai de gros os (et je ne serai jamais fine) et alors !? ») et surtout celui qui va avec la vie qu’on se fait.
Et je vois bien autour de moi ceux de 50 ans qui se bougent et qui semblent finalement assez proches de moi, et ceux qui semblent vraiment déjà âgés.
Je ne te parle de jeunisme, non, je te parle de ton capital santé. C’est naturel et beau de vieillir.
Je te parle de la différence entre celui qui fait avec son tempérament et tente d’équilibrer son organisme (qui entretien et prend soin de son véhicule) et celui qui a lâché l’affaire (manque d’informations ? d’énergie ? de ?).

J’étais sportive aussi « avant », quand j’étais « jeune ». J’adore le « jeune ». Ben si. Je ne sais pas te dire si c’est ma crise de la quarantaine, ou une réelle prise de conscience (bon ok je penche pour la deuxième option), mais je bouge mes fesses depuis quelques temps déjà. Et bien comme il faut. J’ai re-commencé à faire sérieusement du sport comme une bonne galérienne après mon deuxième enfant, avec mes 15 kilos en trop. Alors au début, c’était un peu en mode cachalot bien rougeaude. Petit à petit, la poursuite du yoga (« Le yoga et moi : les grandes étapes – by Andréa« ), et même du fitness, et depuis quelques années le cross-fit (et autres Tabata, HITT, interval training) la forme est revenue. Et elle ne me lâche plus (ou inversement). C’est moi qui truste mon mari niveau sport maintenant alors que je le suivais péniblement, mais ça c’était avant. Et je me suis jamais sentie jolie et en forme comme je me sens maintenant. La vie que je mène, le corps que j’ai, je les dois à moi même. Et c’est comme pour ton couple, c’est du boulot.

sport doper son mental anti-stress

Mais tout ça c’est aussi et surtout dans ta tête ! Il y a une vraie relation entre le fait de bouger ton popotin et nourrir ta force mentale. Le sport, le yoga sont des trésors et ils ont de nombreux bienfait physiologiques et même psychologiques. Tu n’as pas remarqué que « moins tu en fais », et « moins tu as envie d’en faire » ? Pourtant, l’instinct naturel de l’homme est le mouvement. Et si ! Tu as aussi remarqué que les champions ont un moral d’acier ?

Quelle est la différence entre toi, et un champion. AUCUNE !

L’exercice, le yoga, le cross fit, la course à pied, la piscine, l’activité physique que tu veux, du moment que c’est elle qui te plait, qui te va bien, qui te donne des ailes… est tout simplement vitale. L’activité est indis-pen-sable à l’entretien et au développement de ta santé et va te donner un moral en béton.

Allez zou, 6 bonnes raisons de bouger tes fesses :

Te donner de l’énergie

(et non pas t’en pomper). On sait que l’énergie cosmique, celle que l’on appelle PRANA au yoga, est emmagasinée dans ton corps au niveau de tes plexus, de ton cerveau, de tes systèmes nerveux, de tes gaines de myéline. Tout ton corps, tes muscles et tes organes reçoivent cette énergie, pour bouger, se contacter, sauter, danser, chanter, rire ! Tes deux systèmes nerveux utilisent et canalisent cette énergie, ce sont : le système nerveux neurovégétatif, et le système nerveux central ou neuro-sensitif. C’est ce dernier qui entre dans la danse quand tu fais du sport, c’est lui qui va être sollicité, entretenu et dynamisé par les exercices. Mais, de part la relation étroite entre tes différents systèmes nerveux (ton corps, toi et ton système nerveux vivez au même endroit, je te dis : « Vous avez 5 nouveaux messages : ton corps te parle. 3 conseils pour apprendre à l’écouter« ), l’exercice va également avoir une influence sur ton énergie interne, celle du système nerveux végétatif qui règle ton sommeil, tes hormones en partie, tes viscères…
L’exercice est donc en fait générateur… d’énergie !

Régénérer ton corps.

sport doper son mental anti-stressEt le sport a d’autres bienfaits. Quand tu fais du bouges, tu actives ta circulation sanguine, cela profite à tes muscles, mais aussi à ton cerveau ! Tu le nourris, lui donnes plus d’oxygène. Des études très sérieuses ont prouvé que te bouger va même faciliter la formation de nouvelles synapses et consolider les connexions cérébrales déjà existantes. Et te voilà plus concentré, plus efficace. En plus, quand tu bouges, tu fais bouger toutes les cellules de ton corps et les liquides que contient ton corps : tu te fais des auto massages (bye bye cellulite), tu mobilises tes humeurs (tu facilites la détox), tu actives les activités cellulaires. Tu te régénères.
Tu actives tes super-pouvoirs quoi.

Discipline te dira le yoga ! Volonté te diront les athlètes.

En fait, on dit tous la même chose : plus tu te bouges, plus tu avances, et plus tu progresses, au yoga, au crossfit, et dans tous les aspects de ta vie. Il y a des jours où bouger est facile, et il y a des jours où est un peu un galérien pendant notre séance de sport (comme moi, bouhhhh, ce matin après 10 jours de vacances pas trop sportives). Et bien ce jour-là, tu rassembles tout ce qui est en toi, tu actives force et détermination pour aller plus loin, dépasser ton coup de mou, tes propres limites, bouger plus haut, plus fort, plus loin. Tu (re)prends confiance en ton corps, en toi, pas à pas.
Tu développes volonté et force mentale.

Développer ta conscience.

sport doper son mental anti-stressCelle de ton corps sur le tapis, celle de toi dans ton corps. Tu te connais mieux, tes forces, tes faiblesses. Tu apprends à mieux respirer, à te maîtriser. Tu oses prendre plus de risques. D’autres études très très sérieuses ont prouvé que ceux qui font régulièrement du sport ont tendance à mieux réussir dans la vie que ceux  qui n’en font pas. Au yoga, le rôle en vrai attribué aux asanas (postures) peut être multiple. Il ne s’agit pas tant de « faire » mais plutôt « d’être ». La posture devient un lieu d’expérience pour développer notre capacité à être totalement conscient dans l’instant présent.
Tu habites ta maison (ton corps), tu en conscience.

T’aider à mieux te concentrer

Plus tu t’entraines, plus tu pratiques, et plus tu deviens tenace. Tu sors de ta zone de confort, tête en haut, tête en bas, en équilibre sur un pied. Tu rassembles les faisceaux épars de ton attention pour tenir, pour avancer, pour progresser. Tu aiguises ton mental. Plus tu pratiques, et plus tu te centres. A force de pratiquer, tu apprends à te maîtriser. Les yogis pourront te dire qu’il te suffira de fermer tes yeux et de revenir dans l’état du yoga pour dépasser l’émotion, le surmenage, l’activité, les sollicitations… et de reprendre le contrôle de toi-même. Salvateur on te dit !
Tu deviens « maître yoga » en concentration.

Mieux gérer ton stress

On a coutume de dire et de constater en Naturopathie que « LE MUSCLE EST LE CONTREPOIDS DU NERF « . Là tout de suite, cela pose la base ! Le stress est la plus grosse source de nos échecs. Sur un tapis, au boulot, dans ses baskets. Plus on se bouge, plus on pratique, plus on évacue. Au yoga particulièrement, on respire, on active son système nerveux parasympathique. On lutte contre le cortisol en excès. Le sport, l’activité physique quelle qu’elle soit permet de libérer les tensions, de cracher ta haine, de te libérer. Plus tu fais du sport, et plus tu as besoin de ton défouloir.
Tu évacues le trop plein et tu te dopes à la dopamine.

Si tu n’es toujours pas convaincue, on te propose de venir nous rejoindre pour une séance de yoga, ou de cross fit.
Envoie-nous un petit email et on te donne les prochaines dates en plein air ou en salle.

superbanane yoga naturopathie cuisine végétale Andréa Budillon

LA SUPERBANANE DANS TA BOITE EMAIL !

Tout est dans le nom ! Notre kiff à Superbanane, c’est de te coller la banane (un jour on fera de la politique et on sera superbonnes en slogans). On sait que ta vie va globalement trop vite et qu’il faut être un peu partout alors welcome on board, l’important c’est de PROFITER DU VOYAGE. Alors on se fait du bien au corps et à la tête mais surtout dans la bonne humeur.

Si tu t’abonnes à notre newsletter, c’est ce que tu retrouveras une fois pas mois (en gros) dans ta boite email. Et puis, on te donnera les dates des cours et des ateliers où tu pourras nous retrouver IRL (truc de dingue).

Ton adresse email :